David Armstrong Six

« Suivant un processus de création non linéaire, les œuvres de David Armstrong Six répondent avant tout à leur inhérente matérialité. La question de leur spatialité et de leur environnement immédiat guide conséquemment le travail de l’artiste en atelier. Sa production est ainsi dirigée par une sélection libre et intuitive d’objets, de formes, de textures et de contours regroupés à la manière d’un assemblage. En ce sens, les actions cumulatives et les agglomérations qui donnent forme à ses sculptures tiennent compte de la dimension physique de l’objet, mais aussi de l’observateur qui, avant d’être le public est l’artiste lui-même. La spécificité tridimensionnelle de la sculpture en tant que médium est en cause dans l’attention que porte l’artiste pour le mouvement. Défiant la perspective unique de l’image, les sculptures se donnent rarement comme un tout au premier regard. Le spectateur doit engager son corps avec l’œuvre, et souvent se déplacer afin de recueillir les multiples points de vue, dont chacun peut différer et complexifier l’expérience immédiate. Par extension, la sculpture opère comme une somme d’images et de contenus, à la manière d’une entité polysémantique. »

Extrait d'un texte d'Anseman Sabet 

Biographie

Né à Belleville en Ontario, David Armstrong Six vit et travaille à Montréal. Son travail a été exposé à l'international depuis 1997, notamment à la Night Gallery (Los Angeles, 2014), à la galerie Nikolaj Kunsthall (Copenhague, 2013), lors de la Triennale Québécoise au Musée d'art contemporain de Montréal (Montréal, 2008) ainsi qu'au centre White Colums (New York, 2004). L'artiste a également présenté ses oeuvres lors d'expositions individuelles au Museum of Contemporary Canadian Art (Toronto, 2013) et à la Künstlerhaus Bethanien (Berlin, 2012). En 2011, il a été finaliste pour le Prix Louis-Comtois.

Expositions récentes

2017

Bracelets, Parisian Laundry, Montréal

Oh Canada (exposition collective), BEERS LONDON, Londres

2016

If By Dull Ryhmes (avec Kristan Horton), Clint Roenisch Gallery, Toronto