Conversation: Jin Dallae

L'artiste sud-coréenne Jin Dallae présente sa pratique artistique ainsi que ses recherches effectuées lors de son séjour de trois mois à Montréal.

Intitulée 안녕, 안녕 [Annyeong, annyeong], la présentation publique de l'artiste sud-coréenne Jin Dallae prend la forme d'une réflexion sur la formule de salutation coréenne 안녕 Annyeong -- Allo, ça va ? comme nous disons au Québec lorsque nous rencontrons quelqu'un. 안녕 Annyeong est aussi la formule d'usage pour dire au revoir. Dans les mots de l'artiste, "il y a un temps et un espace entre 안녕 et 안녕". Dans cet intervalle, Jin s'interroge d'abord sur le sens de cette formule en tant qu'amorce de la communication, pour évoquer ensuite les enjeux de son travail passé en tant que projet d'archives de la formule 안녕 : l'existence en dehors des règles ; le respect des règles ; l'univers des règles. Durant la période de questions, Jin invite le public à un échange à coeur ouvert quelques thèmes empruntés au poète américain C.K. Williams : "ma grossièreté ignorante et arrogante, ma fierté secrète, ma lâcheté" ("My ignorant, arrogant coarseness, my secret pride, my turning away.") 

Le travail de Jin, principalement mené en duo avec l'artiste et designer Park Woohyuk, interroge les codes et les règles qui régissent la société et nos comportements. Ses œuvres prennent la forme, tantôt d'installations immersives mobilisant la vidéo, la chorégraphie et des sculptures scénographiques, tantôt de journaux ou d'artefacts du quotidien, qui opèrent comme une archive ouverte de sa recherche artistique. Du design typographique au détournement d'objets trouvés, Jin s'attache à traduire les langages incompatibles, à interroger le sens des signes, à articuler corps et symboles en télescopant les échelles humaine et monumentale.
 
La conversation a lieu en anglais et en coréen. Traduction chuchotée vers le français sur demande.