Filiations soirée 3⎟Dayna McLeod + Suzanne Joly

La troisième soirée de performances de la série Filiations vous permettra de découvrir le travail de Dayna McLeod et de Suzanne Joly. Invitée par le duo Jean-Sébastien Vague, qui s’est familiarisé avec la démarche de McLeod au moment de son exposition à la Centrale Powerhouse en 2014, année où elle a reçu le Prix Powerhouse, l’artiste est connue pour son approche teintée d’humour abordant les enjeux identitaires sous l’angle du féminisme et des théories queer. Joly, sélectionnée par Karen Elaine Spencer, a frappé l’imaginaire de cette dernière il y a plusieurs années lors d’une performance la montrant en conversation avec des poules. L’ouverture dont a fait preuve Joly durant cette action, ne présumant jamais des possibles réponses qu’elle pourrait obtenir de ses interlocutrices, a touché Spencer qui a voulu de nouveau la voir à l’œuvre.

DAYNA MCLEOD

Dayna McLeod est une artiste œuvrant dans la performance et la vidéo, vivant à Montréal. Son travail est teinté d’humour et exploite le corps social et les conditions matérielles, à l’aide de cabarets, de vidéos à canal unique, des pratiques d’installation et en jouant avec le temps. McLeod a gagné de nombreux prix, et poursuit actuellement un doctorat à l’Université Concordia pour lequel elle se concentre sur l’art de la performance, le féminisme, la théorie queer, l’âge et les pratiques de recherche-création. L’intimité, comme une méthode de connexion avec le public, est au cœur de sa pratique. Sur la Place Publique, elle présentera le projet Uterine Concert Hall avec les artistes Nikki Forrest et Jackie Gallant, qui vont toutes deux faire un DJ set d’environ 30 minutes. Uterine Concert Hall est un projet de média vaginal, utilisant l’utérus de McLeod comme scène de performance et instrument de sa production. Ainsi, les spectateurs sont invités à écouter via un stéthoscope, les échos du concert à travers la chair de son corps.

Jackie Gallant est une musicienne, artiste vidéo, compositrice, et performeuse, qui crée et performe pour des projets de danse, de vidéos et de films. En tant qu’artiste solo, son travail renvoie à la culture pop et la déconstruit en usant d’un humour autoréférentiel et d’une subversion subtile. 

Nikki Forrest est une artiste montréalaise, dont la pratique artistique inclut la vidéo, le son, le dessin et des projets d’installation. Son travail actuel explore le mouvement improvisé des idées, des matériaux et des processus émergents d’un studio interdisciplinaire, tout en portant une attention particulière à l’intersection de la perception, la mémoire et la technologie.       

SUZANNE JOLY 

Suzanne Joly, basée dans Lanaudière, utilise depuis une trentaine d’années la manœuvre et la performance comme manière d’aborder l’espace de l’autre, public ou privé, dans le champs ou hors du champs de l’art. Son approche consiste à faire avec les lieux, les personnes et les objets disponibles, ce qui lui sert de moteur pour habiter autrement. Ainsi, la création, souvent vécue en collectif, lui permet de créer des dispositifs pour forcer la réflexion et l’action. Invitée à la première biennale au Lieu à Québec en 1990, elle a participé par la suite à plusieurs événements organisés par Inter et Folie/Culture, et a réalisé de nombreuses résidences à Nice, Toronto, Sudbury, Montréal et au Québec. Pour Filiations, elle présente le projet Brothers, avec deux complices, Audrey Pelletier et Josée Fafard.

Dès 18H, profitez de la Terrasse de la Fonderie Darling pour déguster les Tacos de notre chef en résidence et savourer une boisson aux sons de DJ de la Bacchanale.

Soirée performance

-

6:00 pm 6:00 pm

Place publique

Destinée à dynamiser la Place Publique 2017, une campagne de socio-financement a permis de financer l'œuvre d'art publique Unité d'habitation, par Antoine Caron. Initiée depuis 2007, la Place Publique s’établit chaque été sur la rue Ottawa comme un espace… Lire Plus