Marco Godinho

Né en 1978 à Salvaterra de Magos au Portugal, Marco Godinho partage sa vie entre Paris et le Luxembourg. Dans un esprit conceptualiste, il s’intéresse à la perception subjective du temps et de l’espace par un questionnement sur les notions d’errance, d’exil, d’expérience, de mémoire et de temps vécu. De 2000 à 2005, il suit des études à l’École Nationale Supérieure d’Art de Nancy (France), à l’École Cantonale d’Arts de Lausanne (Suisse) et à la Kunstakademie et Fachhochschule de Düsseldorf (Allemagne). Entre 2005 et 2006, il termine un post-diplôme à l’Atelier National de Recherche Typographique à Nancy. Depuis 2006, il a réalisé plusieurs expositions individuelles, notamment au Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain (janvier–avril 2013), à Faux Mouvement – Centre d’art contemporain en France (mars-mai 2013), Neuer Kunstverein Aschaffenburg en Allemagne (juillet–septembre 2012), à l’Espace pour l’art à Arles en France (2012), au Mois de la Photo à Montréal au Canada (2011), à l’Instituto de Camões au Luxembourg (2008, 2011), au Centre d’arts plastiques et visuels de Lille en France (2009), à la Chaudronnerie – FRAC Champagne-Ardenne à Reims (2007), ainsi qu’à la Galerie Art Attitude Hervé Bize à Nancy, qui le représente (2007, 2009, 2012).

Biographie

Né en 1978 à Salvaterra de Magos au Portugal, Marco Godinho partage sa vie entre Paris et le Luxembourg. Dans un esprit conceptualiste, il s’intéresse à la perception subjective du temps et de l’espace par un questionnement sur les notions d’errance, d’exil, d’expérience, de mémoire et de temps vécu. De 2000 à 2005, il suit des études à l’École Nationale Supérieure d’Art de Nancy (France), à l’École Cantonale d’Arts de Lausanne (Suisse) et à la Kunstakademie et Fachhochschule de Düsseldorf (Allemagne). Entre 2005 et 2006, il termine un post-diplôme à l’Atelier National de Recherche Typographique à Nancy. Depuis 2006, il a réalisé plusieurs expositions individuelles, notamment au Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain (janvier–avril 2013), à Faux Mouvement – Centre d’art contemporain en France (mars-mai 2013), Neuer Kunstverein Aschaffenburg en Allemagne (juillet–septembre 2012), à l’Espace pour l’art à Arles en France (2012), au Mois de la Photo à Montréal au Canada (2011), à l’Instituto de Camões au Luxembourg (2008, 2011), au Centre d’arts plastiques et visuels de Lille en France (2009), à la Chaudronnerie – FRAC Champagne-Ardenne à Reims (2007), ainsi qu’à la Galerie Art Attitude Hervé Bize à Nancy, qui le représente (2007, 2009, 2012).