Roy Meuwissen / LAT. 17°33′13″N LONG. 99°24′37″W

L'actualité et les différents langages artistiques qui la relatent, articulent " LAT. 17°33′13″N LONG. 99°24′37″W ", une proposition de Roy Meuwissen. Se basant sur deux manifestations d'étudiants au Mexique qui tournent au tragique en 1968 et 2014, l'artiste superpose ces événements à des anecdotes historiques pour livrer un compte-rendu froid et incisif sur les politiques de baîllon des plus jeunes, un écho direct au Printemps Érable. Première anecdote directement en lien à l'histoire de l'art et à ces tragédies, est la résidence à Mexico dans les années 1968 de l’artiste On Kawara et la réalisation en ces lieux de certaines de ses Date paintings, œuvre éphéméride légendaires. Cette circonstance l'autorise à s'approprier les standards artistiques des Dates paintings, dont il adopte le format noir et rectangulaire, ainsi que la froideur et le détachement conceptuel. Lien intrinsèque à l'actualité et titulaire de l'immunité artistique, chacune des peintures de Kawara est emballée de coupures de journal du jour de leur réalisation, et, à ce titre, représente un document d'archives à part entière, rescapée de la censure imposée par l'état.

La deuxième anecdote est la tenue cette même année des jeux olympiques de Mexico dont la signature visuelle de Lance Wyman deviendra le symbole de cet événement sportif, qui lui inversement tend à mettre la jeunesse sur un piedestal. L'artiste superpose la fonte iconique aux répliques des tableaux noirs de Kawara, inscrivant l'un après l'autre sur chacun, les noms des étudiants, tels des épitaphes. Une seule peinture rouge de même facture est mise en exergue de la salle principale, et porte le nom de l'étudiant découvert et identifié. La coïncidence de l'exposition avec la date anniversaire du funeste événement, le 26 septembre 2014 à Iguala (Mexique), ajoute une dimension circonstancielle accablante. 

Autre travail de ré-appropriation présentée ici par Meuwissen est celui des photographies conceptuelles Possesion (1976) de l'artiste britannique Victor Burgin dont il réinvente une partie du contenu. La question et la réponse que propose Burgin – « What does possession mean to you? 7% of the population own 84% of our wealth » - pointent le déséquilibre social entre riche et pauvre et, par le choix de l'image, les pouvoirs d'influence, de séduction, de manipulation. Substituant celle-ci par un cliché mythique d'un couple en position de coït malgré l’encerclement de policier lors des mouvements de protestation populaires durant la coupe Stanley en 2011 à Vancouver, le titre sous formulation de statistique, fait également référence à une actualité proche : " We are the 99% " d'Occupons Montréal.

Cette imbrication entre évènements, anecdotes et réappropriations, ces va-et-vient entre histoire et actualité, placent le travail de Meuwissen au cœur du débat politique actuel et lui confère une dimension sociale engagée.

 

Roy Meuwissen

Meuwissen est né aux Pays-Bas et est titulaire d'un baccalauréat de l' Alberta College of Art & Design et un MFA de l'Université de Windsor. Son travail a été exposé à la fois au Canada et à l'étranger, le plus récemment à Toronto, Vancouver, San Francisco et New York.

En tandem avec ses projets de studio, il a également présenté une recherche artistique en cours sous la forme de conférences académiques, plus récemment à l'Université de Copenhague. Ses autres activités professionnelles comprennent le projet de collaboration Kingdom of Ends avec l'artiste norvégien Ivan Galuzin à Kalliningrad, Russie.