Place Publique 2008

La deuxième édition de la Place Publique 2008 fut riche en art public et en événements avec des installations audacieuses et des journées animées. Pour faire suite à l’édition 2007 du mur végétal, l’artiste français Jean-Paul Ganem a utilisé une nouvelle technique pour verdir et colorer les murs de la Fonderie Darling et la rue en avant de ses bâtiments. Ombre de ville 2 est une installation envahissante où la végétation se répand sur le domaine public, créant un véritable îlot de fraîcheur en milieu urbain. La Place Publique 2008 s’est également manifestée par l’oeuvre Poussières3 de Jocelyne Alloucherie. L’artiste vise à améliorer l’environnement et la dynamique d’un quartier par la présence de l’art en invitant des artistes photographes à intervenir dans le paysage urbain. Implantées sur le toit et les murs d’immeubles avoisinants, cinq photographies gigantesques se sont livrées anonymement au grand public. Une autre installation a marqué cette édition de la Place Publique : la résidence et habitation internationale Knock on Wood, qui est un para-site - une tente-abri rustique et une forêt d’arbres-drapeaux. Les artistes étaient invités à y résider un minimum de quatre heures et un maximum de 24 heures. Enfin, les tables de pique-nique en bois de Mathieu Beauséjour ont fait pour leur première apparition cet été à l’occasion de son exposition Monument. Concernant les animations, les mercredis midis de l’été 2008 étaient l’occasion d’ateliers et de discussions à saveur environnementale élaborés en collaboration avec l’organisation Le Jour de la Terre et la Fondation Alcoa. Le collectif allemand Sylvia Winkler & Stephan Köperl a également réalisé une intervention éphémère dans l’espace urbain.