Fermons les yeux... 3

Pour cette troisième soirée de performances du cycle Fermons les yeux pour voir. Always mind your surroundings, deux artistes présentent des histoires de déplacements. De plus, le duo d’artistes Catherine Landry et Gabriel Lapierre activera pour la troisième fois Générateur Spectaculaire, l'œuvre d'art public performative présentée tout au long de l’été sur la Place Publique.

Rixt de Boer - Passage

La rue est une zone propice à l'accumulation continuelle d'instants volatiles, de moments passant inaperçus, d'événements ne laissant aucune trace... En dehors de la rue elle-même, rien de ce qui se passe dans la rue n'est permanent. L'espace est constamment en transition, de manière visible ou non. En tant qu'espace public, la rue appartient à tout le monde mais pourtant à personne, car elle ne sert le plus souvent que de zone intermédiaire entre un point A et un point B. Toutefois, dans certains cas, la rue endosse une fonction différente et la frontière entre sphère publique et sphère privée devient plus fine. L'espace est souvent approprié de différentes manières, modifiant ainsi son rôle. Divers types de structures s'élèvent pour diverses raisons, attribuant de manière temporaire une nouvelle fonction et une nouvelle perception de la rue. Lors de cette soirée sur la Place Publique, l'installation temporaire créée par Rixt de Boer insistera sur la signification de l'espace et sera le socle d'une projection de vidéos que l'artiste a réalisé lors de son périple d'un mois en Bolivie au printemps 2018. 

Rixt de Boer est une artiste néerlandaise multi-disciplinaire, diplomée en photographie à la Royal Academy of Arts de La Haye (Pays-Bas) en 2014. Son travail explore notre rapport au paysage, en interrogeant la valeur symbolique des objets et situations liés à celui-ci. Il s'agit souvent de moments précis extraits de notre environnement quotidien et qui jouent un rôle dans notre mémoire collective. L'histoire, les traces et la mémoire sont des thèmes récurrents.

Natalia Lassalle Morillo - Retiro

Réalisé à partir d'entrevues avec des femmes agées de plus de 60 ans à Cuba, Miami, Montréal et Puerto Rico, Retiro est à la fois un documentaire multimédia et un projet de performance alliant autobiographie, extraordinaire et histoire potentielle. Cette projection documentaire reconstruit et réinvente les souvenirs des femmes participantes par le biais d'entrevues, de séquences filmées en coulisses, et de reconstitutions, qui permettent une exploration intime de la fragile expérience humaine, du caractère éphémère du temps, et du veillissement chez la femme. La performance présentée sur la Place Publique se concentre sur la création d'un cinéma transitoire et éphémère à partir du procédé documentaire, entrelaçant le loisir du film et sa réalisation, mais aussi des réflexions sur la vie quotidienne de ces femmes dans leurs contextes géographiques et politiques respectifs. 

Natalia Lassalle ­Morillo est une artiste portoricaine dont la pratique articule le théâtre, le cinéma, la performance et les arts visuels. Son travail porte sur la convergence entre l'autobiographie et l'histoire ré-imaginée en direct ou sur des médiums artistiques permanents. Elle a obtenu son BFA en théâtre expérimental à la New York University. Elle été en résidence au Miami Light Project, au Miami Theatre Center, à la Fonderie Darling et aux Lake Studios à Berlin. Son travail a été exposé dans des galeries et salles d'exposition à Miami, Berlin, Los Angeles, New York et Porto Rico. Natalia Lassalle ­Morillo vit actuellement entre Los Angeles et Bayamón, Porto Rico.

Dès 18H, profitez du Bar Second Nature de la Fonderie Darling pour vous rafraîchir autour d'un verre !