Pascale Théorêt-Groulx

La notion d’idiosyncrasie, soit la manière particulière dont chaque individu se comporte, semble résonner telle une évidence au sein du travail de Pascale Théorêt-Groulx : la relation que le corps développe avec son environnement immédiat est ici réfléchie, décortiquée, afin de faire ressortir des imbrications incongrues à partir desquelles l’artiste questionne notre univers proche. Cette recherche ne repose donc pas sur une parodie du quotidien, mais sur une déconstruction des comportements dictés par des équipements fonctionnels ou des modèles relationnels imposés.

L'artiste reçoit le généreux soutien de Christine et Pierre Lapointe (2016-2017).

Biographie

Pascale Théorêt-Groulx est diplômée d’une maîtrise en Media Arts de l’Université Emily Carr de Vancouver pour laquelle elle a reçu une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Elle a récemment participé à deux résidences d'artiste au Banff Centre en Alberta et chez DAÏMÔN à Gatineau.

Expositions récentes

2018

« Un peu plus haut, mon torse veille sur vous », Verticale, Laval

2017

Partitions pour le corps et l’esprit (performance), Place Publique, Fonderie Darling

2016

Comment épuiser un objet (chaise), Art-image, Gatineau

2015

« efficiency, precision and dignity », Gallery 295, Vancouver

2014

Tables, errors and uprisings, Charles H. Scott gallery, Vancouver

2014

Tables, errors and uprisings, Charles H. Scott gallery, Vancouver

2013

5 Positions, Listening and Moving Session, Banff Centre fort the Arts
In This Together, Access Gallery, Vancouver