Lauren Wetmore

Commissaire canadienne basée à Bruxelles, Lauren Wetmore poursuit actuellement un projet d'exposition intitulé Monarch, une enquête sur le rôle des pratiques artistiques dans le processus de réparation des troubles de la mémoire occasionnés par les expériences de la CIA au Canada sous le nom de code MKUltra. À partir des œuvres de deux artistes ayant survécu à MKUltra, Sarah Anne Johnson et Lynne Moss Sharman, Wetmore poursuit ses recherches sur les récits sous-représentés en art contemporain et les frontières entre l'art et des mondes qui lui sont a priori étrangers.

Biographie

Lauren Wetmore est une commissaire et écrivaine basée à Bruxelles. Elle a contribué à des expositions, biennales et autres commandes à l'échelle internationale, notamment pour Frieze Projects (Londres, 2014 et 2015), the 2013 Carnegie International (Pittsburgh), et Meeting Points 8 au Beirut Art Center (2017), de même que La Loge (Bruxelles, 2016) et le Windsor Hotel (Le Cair, 2016). Elle a également occupé des postes au Centre Banff et à la Barbican Art Gallery. Son projet The Conversation s'est mérité la résidence curatoriale Encura à la Fundació AAVC Hangar (Barcelone, 2015). Wetmore est actuellement co-présentatrice et productrice de Momus: The Podcast. Elle a été sur la liste préliminaire des Internationl Awards for Art Criticism (2016) et a publié dans des ouvrages tels que Xavier Cha: abduct (MOCA Cleveland, 2015) et These Are the Tools of the Present: Beirut – Cairo (Sternberg Press, 2017). Lauren Wetmore détient une maîtrise en pratique critique et curatoriale de l'université OCAD (Toronto) et un baccalauréat en histoire de l'art et études de genre de l'université de Colombie-Britannique (Vancouver).