Alain Paiement / Arrangements d'après nature

Présentée en coproduction avec Le Mois de la Photo de Montréal, l’exposition Arrangements d’après nature marque le retour en force d’Alain Paiement sur la scène montréalaise. Occupant les deux espaces d’expositions de la Fonderie Darling, l’artiste nous invite à découvrir le fruit de ses dernières recherches artistiques.

Une installation photographique, occupant la grande salle, nous dévoile l’espace résidentiel aussi typé qu’étonnant d’un chasseur et de son épouse. Les animaux empaillés et autres trophées de chasse qui peuplent le repaire de Monsieur répondent aux bibelots, argenteries, poupées de cire et dentelle qui ornent l’espace de Madame. Ce projet poursuit les recherches sur la représentation spatiale amorcées précédemment par l’artiste avec une série d’œuvres conçues à partir de procédés cartographiques. Toutefois, Alain Paiement pervertit ici la vue zénithale et la rigueur documentaire qui caractérisaient ces dernières, en restituant les volumes architecturaux et en procédant à des manipulations numériques délibérément factices lors du montage des images. Des distorsions optiques qui deviennent pour l’artiste un véritable moyen d’expression, une manière singulière d’interpréter le monde qui l’entoure.

Une sélection d’œuvres photographiques produites entre 1996 et 2008, présentée dans la petite galerie, permet par la suite de mettre en perspective le passage entre une photographie fondée sur une méthode issue de la géographie et de nouvelles procédures de fiction qui caractérisent la production récente d’Alain Paiement.

 

Alain Paiement

Né en 1960 à Montréal (Québec, Canada), Alain Paiement a étudié les Arts Plastiques à l’Université du Québec à Montréal, à l’École de La Cambre (Bruxelles) et à la Sorbonne (Université de Paris). Artiste majeur de la scène artistique canadienne, son travail a été exposé internationalement en Europe et en Amérique du Nord, notamment dans le cadre du Mois de la Photo à Montréal en 2009. Alain Paiement est représenté par la galerie Leo Kamen à Toronto (Canada) et l’Espace photographique Contretype à Bruxelles (Belgique). Il est professeur attitré à l’Université du Québec à Montréal.