Ælab  / L’espace du milieu

Projet in situ en 3 volets

volet 1 : résidence de production dans la petite galerie du 16 février au 9 mars
volet 2 : multiprojection nocturne sur les fenêtres translucides de la rue Prince,
du 26 février au 5 mars, de 18h à 24h. Lancement dans le cadre de la Nuit Blanche, le 26 février de 17h à 5h.
volet 3 : installation audiovisuelle in situ dans la petite galerie, du 11 mars au 10 avril.

 

L’espace du milieu est une exploration des émanations réflexives de la zone mitoyenne qui supporte le vivant, entre la terre et le firmament. Le milieu (le centre ou l’intervalle) opère des échanges multiples avec ce qui l’entoure. C’est là aussi que les gaz à effet de serre, les manipulations ionosphériques du climat, les aérosols d’agents chimiques et bactériens s’accumulent. L’œuvre est expérientielle, permettant d’infléchir l’activité vibratile de cet espace du milieu, qui inclut et qui excède l’humain.

Multiprojection nocturne visible de l’extérieur sur les fenêtres translucides de la rue Prince, du 26 février au 5 mars, de 18h à 24h. Lancement le 26 février dans le cadre de la Nuit Blanche de 17h à 5h.

La multiprojection de 100 pieds par 9 pieds est une émanation de l’intérieur de l’édifice. Des séquences en imagerie de synthèse 3D de particules et couleurs planes jouent sur l’ordre de grandeur et l’échelle des éléments. Leur aspect vibratoire provoque une « trouée » dans le paysage urbain.

À partir du 10 mars, la petite galerie est recomposée en trois zones physiques avec autant de dispositifs hybrides d’immersion sonore et olfactifs. L’espace fractionné génère d’autres interstices où la vidéo, les écrans de projection, les capteurs et la lumière DEL permettent à un traitement moiré de se transformer, lentement.


Projet réalisé avec l’appui financier du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Programme d’aide financière à la recherche-création de l’UQAM (PAFARC) et du Fonds société et culture (FQRSC). Avec le soutien d’HexagramCIAM (UQAM), du Grupmuv et d’OBORO. Collaborateurs : Jim Bell, Nancy Bussières, Philippe-Aubert Gauthier, Florian Grond, Laurent Lamarche, Simon Rolland.

Ælab

Ælab est une cellule de recherche artistique fondée par Gisèle Trudel et Stéphane Claude en 1996. Après plusieurs années de présentations à l’international (New Plymouth, Berlin, Karlsruhe, Madrid, Rotterdam, Budapest, Paris, Beijing, Toronto, Winnipeg, Los Angeles, São Paulo, Riga), ils montrent ce travail pour la première fois à Montréal. Stéphane Claude est musicien, ingénieur du son et coordonnateur de l’aire audio à Oboro. Gisèle Trudel est artiste médiatique, professeure à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM et membre-chercheure du Grupmuv et d’HexagramUQAM.