Jessica Warboys / Le Chant du rossignol

Jessica Warboys utilise une variété de pratiques, principalement la sculpture, la performance et le film pour explorer un espace psychologique. Les films et les installations sont le résultat d’un processus en partie intuitif et symbolique interrogeant les potentialités du mouvement et la métaphore à produire du sens. Elle construit des structures hermétiques, qui fonctionnent par associations d’idées et d’images. Les sculptures performatives deviennent la source d’une activité fictionnelle dans laquelle les relations avec les objets sont explorées afin de permettre une sorte de rituel contemporain. L’artiste considère les objets à la fois comme témoins et dépositaires de pulsions primitives. À partir d’un processus de mise en relation d’objets trouvés, de souvenirs et d’objets artisanaux, une histoire émerge, reflétant une sensation abstraite, une forme de vacuité de l’être, permise par la mise en scène d’un espace d’expérimentation potentiel avec le familier et l’étrange.

Jessica Warboys

Jessica Warboys est née à Wales, en Angleterre en 1977. Elle vit et travaille entre Berlin et Londres.