Anthony Burnham Diana Shearwood Carmen Ruschiensky Katie Bethune-Leamen Michael Maranda / Main d'oeuvre

Dans le cadre de l'événement le Printemps du Québec à Paris, Quartier Éphémère a invité cinq artistes en résidence suivi d'une exposition dans les locaux de son homologue parisien, Usines éphémères. Katie Bethune-Leamen, Michael Marenda, Anthony Burnham, Diana Shearwood, Carmen Ruschiensky et Nymphe Fortequi présentaient chacun une œuvre à partir de mediums différents.

Anthony Burnham

Anthony Burnham est diplômé de l'Université Concordia. Il vit et travaille à Montréal. 

Diana Shearwood

Diana Shearwood vit et travaille à Montréal. On a pu voir ses œuvres dans des expositions individuelles pour le mois de la photo à la Galerie Eric Devlin, la Galerie Luz, chez Stephen Bulger à Toronto, et en expositions de groupe: le printemps du Québec à Paris, Usines Éphémères, Québec à New-York Silophone, the Kitchen et à Western Front, Vancouver.Diana Shearwood a également présenté son travail dans le cadre de l'exposition Death of the Party et à l'exposition collective Main D'Œuvre, organisée dans le cadre du Printemps du Québec en France.

Carmen Ruschiensky

Carmen Ruschiensky est diplômée de l’Université Concordia et a participé à un nombre important d’exposition un peu partout au Canada et à Montréal. Elle présentait l’année dernière une exposition solo à la galerie B-312 et participera l’année prochaine à une exposition de groupe à la Southern Alberta Art Gallery. Elle partage actuellement sa vie entre la France et Montréal. L’artiste tient à remercier pour son soutien financier le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des Arts et des Lettres du Québec. Carmen Ruschiensky a également participé à l'exposition collective Main D'Œuvre, organisée dans le cadre du Printemps du Québec en France. 

Katie Bethune-Leamen

Katie Bethune-Leamen travaille les images que lui fournit la société de consommation. Elle s'intéresse à la construction de nos identités à travers nos penchants pour tel ou tel produit commercial, à la représentation du "moi" par les signes extérieurs que nous donnons à voir, à l'emprunt des images et des objets du mass-media.