Mathieu Beauséjour / Monument

Depuis 1994, Quartier éphémère appuie ponctuellement la pratique de Mathieu Beauséjour. Développant un «terrorisme sémiotique», sa démarche conceptuelle s'élabore entre autres autour du détournement de l'objet. Dans l'esprit de résistance, il aborde des sujets controversés, réfléchit sur l'acte politique.

Mathieu Beauséjour

Mathieu Beauséjour détient une maîtrise en arts visuels et médiatique de l'UQAM. Son travail est représenté par la Galerie Antoine Ertaskiran à Montréal et par la Galerie Éponyme à Bordeaux