The Flators / Number 10

The Flators

Ayant tous deux grandi en banlieue montréalaise, ils partagent une culture de l'esthétique qui leur a fourni une approche critique ainsi qu'un vocabulaire visuel semblables. Leur première pièce, Inflatable #1 (1995), a été créée à partir d'outils et de matériaux trouvés dans l'un des garages de leurs familles: un rouleau de plastique transparent, du fil, du ruban adhésif de type industriel, une machine à coudre et une souffleuse à feuilles. Depuis, ces matériaux se sont raffinés et sont maintenant un trait distinctif des structures gonflables de The Flators.

Pendant quelques années, Dery et Burnham ont partagé un atelier du Vieux-Montréal, où ils se sont familiarisés avec les systèmes urbains de canalisation d'eau: canaux, écluses et autres mécanismes. Ils ont constaté qu'en ces lieux, l'eau est perçue comme un élément à transformer, à controler, à re-présenter dans un contexte asceptisé dans le but de l'exposer, l'admirer, l'utiliser et l'entretenir. À la suite de ces observations, ils prirent une nouvelle voie.

Inflatable #10 est une pièce monumentale, produite spécifiquement pour le site de Quartier Éphémère, à l'automne 1998. Il s'agit d'une installation présentée en deux parties. Dans la galerie principale, une vague géante, figée, déferle et semble s'avancer vers l'intérieur. Dehors, des cascades d'eau statiques, jaillissent des fenêtres de l'atelier de Burnham, situé au premier étage, et "coulent" jusqu'aux trottoirs. La structure de Inflatable #10, fabriquée de plastique transparent et de toile de piscine, est une simulation d'un élément naturel: l'eau. C'est une construction artificielle qui imite la nature et nous force à remettre en question notre propre relation à celle-ci.

À proximité du très urbain mais désuet canal de Lachine, Dery et Burnham ont créé une nouvelle transfiguration de cet élément vivant, en dialogue avec l'eau, telle qu'elle est perçue dans l'imaginaire de la banlieue.

Depuis Inflatable #6 (sculpture suspendue au-dessus d'une piscine vide) jusqu'à la galerie Quartier Éphémère, en passant par le canal de Lachine, l'eau, du point de vue de The Flators, est devenue un élément décoratif, un objet d'art que l'on "consomme", qui nous oblige à réfléchir sur le rôle de l'artiste en tant que créateur et celui du spectateur en tant que consommateur d'objets d'art et de l'élément qui est représenté.

Remerciements au entreprises S.D.M., Dura plastic, Napec toile de piscine, Contender, Monkland, Benjamin Moore, et au Conseil des Arts et des Lettres, au Conseil des Arts de la Communauté Urbaine de Montréal

The Flators ont également participé à l'exposition collective Buy_Sellf.

The Flators

L'histoire des Flators débute comme ceci: Suzanne Dery et Anthony Burnham, artistes multimedia, ont commencé à travailler ensemble en 1993 alors qu'ils étaient étudiants à l'Université Concordia à Montréal. Depuis 1995, ils créent, sous le nom The Flators, des sculptures gonflables, tout en poursuivant leurs pratiques artistiques individuelles.