Marcus McDonald / proposition pours trois tunnels

Marcus Macdonald

Avec la collaboration de Sophie Herché et Franck Légale      

 

Le tunnel Wellington traversait le canal Lachine au niveau de la rue Wellington. Pour des raisons de sécurité, il a été fermé à la circulation des véhicules et des piétons et remplacé par un pont. Aujourd'hui relégué au titre de friche, abandonnée et inutile, le tunnel est un composant de la poésie urbaine et inspire à la création. Pour mettre en valeur le patrimoine et pour ouvrir l'art contemporain à un plus large public, Quartier éphemère favorise les projets in situ.

Inspiré par ce site que la fermeture a plongé dans les songes, l'artiste Marcus Macdonald présente Proposition pour trois tunnels. Cette installation cherche à symboliser avec des références mythologiques et organiques, à l'aide des éléments, de son et de lumiére, les portes des antres de la terre: Dans le premier tunnel, un plan d'eau s'étend en profondeur jusqu'à la limite de la vision. Il s'avance en lissent du deuxième tunnel. Parallèles, les lignes lumineuses flottent dans l'obscurité et planent au dessus de la ville. Le troisième tunnel est parsemé d'une épaisse vapeur qui recouvre le sol.

L'installation dans chacun des 3 tunnels est accompagnée d'un environnement sonore, respectivement basses, moyennes et aïgues. S'intéressant au mythe du souterrain, symbole de l'inconscient, Marcus Macdonald, par ses trois installations, entraîne le spectateur dans un voyage où se mêlent ombres et lumières et nous plongent dans un univers magique inspiré par le tunnel Wellington.

Cette installation est réalisée grace au Conseil des arts et des lettres du Québec, au Conseil des arts de la communaute urbaine de Montréal, à la Ville de Montréal, service de la culture et service des ponts et tunnels, au Ministère du patrimoine canadien - parcs canada, a l'École de technologie supérieure, et aux Entreprises Ispat Sidbec, Coldjet, & A.V.M.


Marcus Macdonald a également participé à l'exposition collective Panique au Faubourg

Marcus McDonald

Marcus McDonal est né à Edinburh en Ecosse. En 1962, il devient citoyen canadien. Il vit et travaille actuellement sur l'île Prince Edouard depuis 2007.