Luis Jacob / Tableaux vivants

Commissaire: Marie Fraser

La Fonderie Darling inaugure le premier chapitre d’une série d’expositions retrospectives de Luis Jacob, artiste originaire de Toronto, qui sera présentée dans plusieurs villes du Canada. Organisée par la commissaire Marie Fraser, l’exposition Luis Jacob: Tableaux Vivants, regroupe une constellation d’œuvres réalisées au cours des dernières années ainsi qu’une nouvelle installation spécialement conçue pour ce projet. 

Album VIII (2009) rassemble des centaines d’images provenant d’une variété de sources publiées. Les images sont montées successivement comme une “banque d’images” ou un Atlas sur des panneaux de stratifié. Par des processus d’associations visuelles, les images d’Album VIII composent un récit exponentiel autour de thèmes aussi variés que la cartographie, la construction et le « subconscient » bâti, la corporéité, la fabrication de mondes et la possibilité de transformation. Album VIII a été exposé au Kunstverein de Ludwigshafen en Allemagne et à la Limerick City Gallery of Art en Irlande. Il s’agit ici d’une première présentation au Canada.

L’exposition comprend également Evicted Studios at 9 Hanna Avenue; November 1999 (1999), une série de photographies montrant les espaces vides d’un ancien édifice industriel de Toronto qui, jusqu’à la fin des années 1990, abritait des ateliers pour artistes et artisans. Les photographies documentent les lieux peu après qu’un projet de développement du site ait forcé l’expulsion des occupants. Les espaces se présentent dans des états variables d’ordre et de désordre réflètant ainsi la vie antérieure des occupants et, parfois, leur colère suite à leur expulsion. Publiées pour la première fois dans l’ouvrageMoney Value Art: State Funding, Free Markets, Big Pictures (YYZ Books) et exposées dans les bureaux du Conseil des Arts de Toronto, ces images participent à une réflexion sur la transformation de l’environnement urbain à travers le monde. Elles font ici écho à l’histoire de la Fonderie Darling, un lieu qui évoque le passé industriel de Montréal en l’habitant aujourd’hui d’une nouvelle vie.

Pour cette exposition, Luis Jacob a réalisé une nouvelle installation qui prend la forme d’une galerie-dans-la-galerie. À l’intérieur de ce nouvel espace construit — un « cube blanc » avec un mur de verre - les spectateurs pourront contempler une série de douze peintures monochromes, représentant le degré zéro de la tradition picturale, associée à la peinture comme tableau. Observables de l’extérieur à travers le mur de verre, les spectateurs feront partie d’un tableau vivant, attirant l’attention sur notre co-présence dans la galerie et sur les conventions de la vision qui orientent l’expérience esthétique.

Cette exposition est le premier chapitre d’une rétrospective itinérante des oeuvres de Luis Jacob. Après Montréal, un deuxième chapitre sera présenté en février 2011 au Museum of Contemporary Canadian Art à Toronto.

 

L'artiste et la Fonderie Darling souhaitent remercier le Conseil des Arts du Canada pour son soutien au projet.

Luis Jacob

Luis Jacob est originaire de Lima au Pérou et il est arrivé au Canada à l'âge de 10 ans avec sa famille.  

Il s’est fait connaître sur la scène artistique internationale lors de sa participation à la Documenta 12 de Kassel en 2007. Il a exposé au Städtisches Museum Abteiberg de Mönchengladbach et au Kunstverein de Hambourg ainsi qu’à l’Art Gallery of Ontario, à la Morris and Helen Belkin Art Gallery de l’Université de Colombie-Britannique (Vancouver) et au Musée d’art de Joliette. Ses œuvres ont récemment été présentées au Solomon R. Guggenheim Museum (New York) dans le cadre de l’exposition Haunted: Contemporary Photography/Video/Performance et à la Kunsthalle de Berne (Suisse) dans le cadre de l’exposition Animism.