Michael Flomen / PLAN LARGE 2009 : The Blue Flyer II

PLAN LARGE - Série d'interventions artistiques sur des anciens panneaux publicitaires au coeur de la ville.

Une coproduction de la Fonderie Darling avec le Mois de la Photo à Montréal.

 

Michael Flomen explore la lumière comme mode de révélation et de transformation de la matière, la nuit est sa chambre noire et le dialogue avec les éléments naturels (feu, eau, neige…), son inspiration. Il réduit le sujet à son essence la plus pure pour une création dont la puissance visuelle et esthétique interpelle.

Avec le photogramme The Blue Flyer II (2009), Michael Flomen renouvelle les expériences visuelles des pionniers de la photographie. Sans appareil photographique, l’artiste capte le scintillement lumineux de lucioles dans la nuit. Leur luminosité imprègne directement la surface du papier photosensible et crée un tracé aléatoire constitué de points phosphorescents. Au plus près de la nature, l’artiste en révèle les détails imperceptibles et les associe à des tons colorés. Sur un large panneau situé au coeur de Montréal, l’image monumentale d’un paysage abstrait et microcosmique s’associe au milieu urbain.

Si l’œuvre de Michael Flomen est souvent considérée comme abstraite, poétique, simple et minimaliste, jouant sur l’ambigüité et la subjectivité de la perception et du regard (le visible et l’invisible, le perceptible et l’imperceptible), elle n’en demeure pas moins porteuse d’un message, de la recherche de sens et de vérité.

Via la découverte de phénomènes naturels simples, passionnants et se trouvant autour de nous, l’artiste stimule le regard d’autrui, « provoque la réflexion chez les gens », les incite à s’intéresser à la genèse de l’univers, la condition de notre planète dans le cosmos, ainsi qu’aux effets de la nature sur nous, sur nos humeurs.

 

Michael Flomen

Né à Montréal dans les années 50, Michael Flomen a exposé dans des musées et galeries partout dans le monde, notamment en Allemagne, en Belgique, en Suisse, au Canada et aux États-Unis.