Au risque d'entraîner l'éveil #3

Cette troisième proposition de la série Au risque d’entraîner l’éveil emmène le public vers l’horizon de la culture du bien-être. Au programme : récolte de plantes indigènes et dégustation de tisanes artisanales, suivies d’une performance participative s’apparentant avec ironie à un cours de yoga. Les artistes nous convoquent à ces activités familières vers une intention commune : railler, avec humour ou par la micro-action, une logique néolibérale ambivalente où se chevauchent culte du bien-être individuel et épuisement collectif, besoin irrépressible de consommer et dégradation des écosystèmes. 

D’une part, Ahreum Lee s’intéresse au bien-être comme concept socio-politique, autrement dit comme un appel à la consommation de produits miracles et aux tendances de la “vie saine” qui nourrissent l’industrie capitaliste. Un tel succès s’appuie sur un modus operandi paradoxal où chacun est exhorté à développer son plein potentiel, sa productivité et sa performance, tout en ayant comme objectif le laisser-aller et le bonheur. À travers la simulation d’un cours de yoga performatif, l’artiste démontre ironiquement la manière dont l’obsession pour le bien-être, souvent liée au DIY « do it yourself », est finalement en proie aux mécanismes du capitalisme sauvage. 

De l’autre, Nicole Fournier propose une cueillette-performance durant laquelle le public est invité à découvrir les pouvoirs de plantes indigènes provenant de l’œuvre Paysage EmballeToi!. L’artiste met de l’avant l’intervention positive des végétaux sur les écosystèmes dégradés en enclenchant un processus de décomposition de textiles synthétiques à base de pétrole, utilisés largement dans l’industrie du prêt-à-porter. Les visiteurs sont invités à consulter un herbier du jardin, identifier les récoltes et discuter avec l’artiste pour goûter à ces plantes infusées et découvrir leurs vertus pour la santé. 

Ces deux interventions sont ainsi des moyens artistiques pour révéler le caractère oppressif des modes de consommation contemporains et pour sortir de la passivité face à ces modèles dominants. 

 

18H : Nicole Fournier - Cueillette-performance 

Présentée pour les 1000 prochaines années à venir sur la Place Publique, l'installation Paysage EmballeToi!, est une expérience performative sensorielle et éducative mettant en valeur des gestes agricoles et culinaires. Dans cette œuvre performative de très longue durée, l’artiste cumule plusieurs actions qui contribuent à la décomposition des textiles synthétiques en les ensevelissant sous une terre composée d’argile, de sable, de humus et de compost. 

Nicole Fournier développe une pratique artistique interdisciplinaire, alliant art public, performance participative, collaboration, médiation culturelle et écovention - notion qui désigne une intervention d'art écologique qui agit avec des conséquences bénéfiques sur des écosystèmes dégradés.

 

19H : Ahreum Lee - I+CARE

« À la recherche du bouton PAUSE ? Venez faire plaisir à votre corps et libérer votre esprit avec une performance d’autosoins sponsorisée par I+CARE ! Par l'interprétation d’une routine de yoga méditatif, cette performance réunit les écrits d’Ivan Illich issu de l’ouvrage Le travail fantôme et des anecdotes sur les soins personnels, l’obsolescence programmée et le travail de l’ombre. N’oubliez pas : prendre soin de soi est une nécessité pour la productivité et l’épanouissement d’une vie ! »

I+CARE fait partie d’un corpus d’oeuvres qui invoque les instructions IKEA adaptées aux "autosoins" (permettant aux individus de prendre soin de leur santé par eux-mêmes). I+CARE est une réflexion sur l’aliénation et l’anxiété causées par le marché du travail fantôme des économies néolibérales. La culture « Faites-le vous-même » nous est constamment présentée comme une forme d’autonomisation, alors qu’il pourrait s’agir d’une mesure de réduction des coûts où la main-d’oeuvre auparavant effectuée par les employés est déléguée aux consommateurs. L’artiste conçoit ici des kits d’auto-soins invraisemblables, dépeignant un avenir où l’on imagine que chaque problème médical lié au stress pourrait être résolu par soi-même. 

Ahreum Lee est une musicienne et artiste interdisciplinaire originaire de Séoul, qui vit et travaille à Montréal. Lee a débuté sa carrière en tant que meneuse du groupe de art-rock expérimental Juck Juck Grunzie. Après dix ans de production musicale et de tournées internationales, celle-ci a étendu sa pratique aux oeuvres installatives mêlant vidéo et multimédia. À travers une variété de médias, Ahreum Lee s’intéresse à l’exploration de la boucle de rétroaction entre l’individu et la société.

Pour participer à la séance de yoga, pensez à vous inscrire ici : http://bit.ly/YogaAhreum

 

À partir de 17H30, venez déguster les bières artisanales de notre généreux commanditaire la microbrasserie locale 4 Origines et les délicieux tacos de Vitamina T !

Dj set de Jérôme Nadeau 

 

 

 

Soirées de performances

-

6:00 pm 11:00 pm

Place publique

Chaque été depuis plus de 10 ans, la Place Publique occupe une portion de la rue Ottawa en affirmant la présence de l’art et des artistes dans un secteur où cohabitent les grandes entreprises, les commerces innovants, les nouveaux résidents et ceux qui… Lire Plus