LITIGE

QUARTIER ÉPHÉMÈRE ET LE RAIL

Dernière mise à jour : avril 2020

Actuellement et depuis septembre 2019, un litige perdure entre Quartier Éphémère et le collectif 7 À Nous, car malgré une entente signée par les deux parties, le collectif 7 À Nous bloque le projet du Rail, tel qu’envisagé par Quartier Éphémère. Après deux ans de négociation, et voyant ses revendications ne pas aboutir, Quartier Éphémère, appuyé par son Conseil d’Administration, a pris la difficile décision de mandater des procureurs pour faire valoir ses droits auprès de la justice.

Les arguments mis en avant par l’organisme sont les suivants:

Quartier Éphémère est un organisme dédié aux art visuels qui déploie son action par la requalification de friches urbaines pour les transformer en lieux intégrés pour les artistes et leurs publics. Les lieux que l’organisme investit contribuent à revitaliser la ville et enrichir le tissu social.

Quartier Éphémère est l’un des membres fondateurs du collectif 7 à Nous, une coalition d’organismes et de citoyens du quartier de Pointe-Saint-Charles qui ont exigé et obtenu du groupe MACH, en 2012, qu’une partie des Ateliers du CN soient cédés à la communauté.

En 2012, groupe MACH convenait de céder à des fins artistique, culturelle et communautaire le bâtiment, connu aujourd’hui comme étant le Bâtiment 7, à Quartier Éphémère.

Quartier Éphémère et le collectif 7 à nous se sont ensuite entendus pour se partager les immeubles cédés : le collectif 7 à Nous devait développer sa partie en la transformant en points de services et de rencontre pour la communauté et Quartier Éphémère devait développer des ateliers d’artistes et une plateforme de médiation pour les publics de l’art. Cette entente est une condition de la cession entre le développeur et le collectif 7 à Nous et est reproduite à l’acte de cession signé par les parties.

En 2017, Le collectif 7 à Nous a entrepris le développement de sa portion avant Quartier Éphémère, ayant un accès immédiat à des fonds pour lancer le projet.

Maintenant que Quartier Éphémère est prêt à démarrer sa partie du projet, nous attendons que le collectif 7 à Nous respecte l’entente de rétrocession qui a été convenue et dûment signée par toutes les parties. Ni plus ni moins.

Le projet qui en résultera sera conçu et opéré en complémentarité au projet développé par le collectif 7 à Nous au Bâtiment 7. Il sera structurant pour le quartier de Pointe-Saint-Charles et répondra aussi à la forte demande pour les ateliers d’artistes à Montréal, tout en respectant l’engagement initial, soit celui de développer ce bâtiment à des fins artistique, culturelle et communautaire.